Les portes

LA PORTE AUROUZE
La porte au nord, elle tire son nom de sa situation face au vent « Auro » le Mistral.
Elle a encore ses machicoulis, mais a perdu ses créneaux, à l’époque, elle était fermée par un lourd portail en bois.

LA PORTE BELLE CROIX
C’est la plus belle et la mieux conservée. En ogive et à pont-levis, elle a encore intacte sa couronne de machicoulis.
La rivière « la Seille » creusée en 1289 servait de fossés aux remparts de cette porte sud. Elle tire son nom d’une croix située alors à la place de l’actuelle fontaine. Sous sa voûte, on voit l’escalier qui conduisait les défenseurs jusqu’au sommet.

LA PORTE DU PRINCE
Elle fut appelée ainsi par Guillaume de Nassau. Chassé d’Orange, il fut sauvé par le Capitaine du Château et accueilli à cette porte par les habitants de Courthézon en 1604.